Tirage Osho gratuit

7. - Les Projections :

Dans une salle de cinéma, vous regardez l'écran et jamais vous ne vous retournez vers le projecteur. Pourtant, le film ne se trouve pas sur l'écran qui n'offre qu'un jeu de lumières et d'ombres. Le film est dans le projecteur et tous deux sont bel et bien derrière vous. Mais vous ne vous en rendez pas compte. Votre intellect est comme le projecteur : il est la base de votre film personnel. Cependant, vous regardez toujours vers l'extérieur et ce sont les autres qui vous servent d'écran de projection. Lorsque vous aimez quelqu'un, cette personne est pour vous d'une beauté incomparable, lorsque vous la haïssez, cette même personne est absolument horrible. Il ne vous vient pas à l'idée que ladite personne peut-être à la fois belle et laide et que tout dépend du regard que vous lui accordez. La seule façon de voir la réalité est d'essayer de percevoir immédiatement en laissant de côté votre mental. L'intervention de ce dernier ne cause que des problèmes puisque sa fonction principale consiste à rêver, à interpréter et à déformer. Nous avons tous tendance à projeter nos films personnels sur des situations ou des gens lorsque nous ne sommes pas conscients de nos attentes, nos désirs et nos opinions. Au lieu d'en prendre les responsabilités, nous essayons de les mettre sur le compte d'autrui. Pour pouvoir sortir de ce jeu, vous devez seulement le percevoir. Prenez conscience du jeu que vous jouez et lorsque vous vous surprenez à juger autrui, posez-vous la question suivante : "Ce que je vois dans l'autre, ne serait-il pas plutôt en moi ? Ma vision est-elle claire ou déformée par ce que je ne veux pas voir en moi ?"

Pour aller plus loin et avoir des réponses précises